Nouveau Client? Profitez d'une réduction immédiate de 10% avec le code promo BIENVENUE-10 !
Pierre brute et pierre taillée

Pierre brute et pierre taillée | Symboles maçonniques

de lecture - mots

Le passage de la pierre brute à la pierre taillée est la représentation métaphorique de l’initiation maçonnique. Pierre brute et pierre taillée sont représentées dans la loge d’apprenti. Le franc-maçon nouvellement initié est assimilé à la pierre brute, grossière, impolie, imparfaite. La franc-maçonnerie va alors lui apprendre à utiliser les outils symboliques afin de devenir pierre taillée, capable de tenir sa place dans l’édifice de l’humanité.

Les francs-maçons s’engagent à respecter les principes intemporels de la fraternité maçonnique: amour fraternel, secours et vérité. Mais tout comme il faut des années de pratique à un artisan pour apprendre à tailler la pierre de manière experte, apprendre à vivre selon les valeurs de la franc-maçonnerie peut prendre des années.

Lorsque nous entrons pour la première fois dans la fraternité, nous apprenons par le biais de rituels à essayer d'appliquer les leçons de la maçonnerie à nos vies pour grandir, mûrir et recevoir plus de lumière. 

Nous sommes rapidement initiés au concept de la pierre brute, un symbole permettant de visualiser les améliorations morales et comportementales que nous cherchons à apporter en nous-mêmes. Lorsque nous devenons franc-maçon, nous devenons la pierre brute, la pierre qui a besoin d'être taillée, façonnée et polie.


Jakin et Boaz Boutique maçonnique


Pierre brute et pierre taillée : le travail du maçon

Les pierres, brutes ou taillées, symbolisent la vie morale et spirituelle de l'homme. Tailler la pierre pour lui donner un aspect lisse et uniforme requiert l'habileté et l'expérience d'un véritable artisan ayant de nombreuses années d'expérience.

C'est pourquoi, historiquement, seuls les grands édifices étaient construits en pierre de taille (plutôt qu'en brique ou en bois), en raison de la nécessité de réunir les nombreux artisans qualifiés nécessaires pour mener à bien cette tâche.

Autrefois, les apprentis maçons taillaient les pierres brutes provenant de la carrière sous la supervision d'artisans plus expérimentés, appelés compagnons

Le travail était accompli sous l'œil attentif des maîtres maçons.

En franc-maçonnerie, il existe 2 types de pierres de taille.

La pierre brute

En maçonnerie opérative, la pierre brute est la pierre extraite de la carrière, non travaillée, pleine de reliefs et d’aspérités, impropre à rejoindre en l’état l’édifice en construction.

Une pierre de taille est une pierre extraite d'une carrière pour être utilisée dans la construction comme alternative aux briques ou autres matériaux de construction. 

En franc-maçonnerie spéculative, la pierre de brute est une allégorie du franc-maçon non initié ou juste apprenti, avant qu'il ne découvre l'illumination et ne s’engage sur le chemin initiatique.

La pierre taillée

Ce n'est qu'après que la pierre ait été taillée par un tailleur de pierre expérimenté qu'elle peut être placée dans la structure architecturale ou le bâtiment.

Symboliquement, la pierre taillée est la pierre qui a été uniformisée et lissée à l'aide des outils symboliques du maçon, notamment les outils de l’apprenti franc-maçon : le maillet, le ciseau et la règle à 24 divisions.

D'un point de vue spéculatif, la pierre taillée est une allégorie du franc-maçon qui, par le biais de l'éducation maçonnique, la culture, la discipline et le travail, s'efforce de mener une vie honnête et de prendre sa place dans le temple de l’humanité.

La pierre taillée en franc-maçonnerie

Pierre brute, pierre taillée et franc-maçonnerie

On ne sait pas précisément quand les pierres de taille sont entrées dans les loges maçonniques et le rituel de la maçonnerie spéculative, mais elles sont apparues dans les inventaires des loges il y a près de quatre siècles. Les archives de 1754 de la Old Dundee Lodge de Wapping, à Londres, font référence à l'achat d'une "nouvelle" pierre de taille, ce qui indique que la loge en possédait peut-être une depuis des années. 

Aujourd'hui, une pierre de taille est posée sur l'autel de chaque loge maçonnique, rappelant les ancêtres maçons opératifs et représentant la fondation solide sur laquelle la franc-maçonnerie repose dans l’esprit de ses membres.

Dans le rituel, la pierre brute ou la pierre taillée symbolise le changement que subit un Homme au cours de son cheminement dans l’initiation. La pierre brute représente le franc-maçon avant son initiation, grossière et attendant d'être transformée en une pierre utile. 

Au fur et à mesure qu'un franc-maçon travaille, il est lissé pour devenir une pierre taillée parfaite. Lorsque nous contemplons la pierre brute et la pierre taillée dans le temple maçonnique, nous voyons l'incarnation de ce que nous avons été et de ce que nous espérons devenir.

De la pierre brute à la pierre taillée

Le franc-maçon est sa propre pierre: le chemin initiatique maçonnique l’invite à se parfaire, à se dégager de des rugosités, de ses aspérités, afin de devenir une pierre taillée parfaite, lisse, afin de pouvoir tenir sa place dans l’édifice de l’humanité.

La leçon à retenir est qu'au moyen de l'éducation et de l'acquisition de connaissances, un homme améliore l'état de son être spirituel et moral. Avec l'éducation, la culture et l'amour fraternel, l'homme est façonné en un être éprouvé par l'équerre de la vertu et le compas de la sagesse.

Dégrossir la pierre brute

Dans l'Antiquité, on appelait "pierre de taille" la pierre extraite des carrières qui pouvait être façonnée dans les configurations souhaitées. Les pierres de taille typiques sont le calcaire et le grès. 

À l'époque, comme aujourd'hui, ce n'est qu'après avoir affiné et lissé ces pierres brutes pour leur donner la forme souhaitée que les maçons étaient en mesure de les adapter à l'usage du bâtisseur.

La pierre brute de l’apprenti

Dans la franc-maçonnerie, la pierre brute représente l'état non raffiné d'un homme et son besoin d'amélioration. L’apprenti franc-maçon apprend que pour devenir un homme meilleur il doit s’ouvrir à la spiritualité de la pensée et la recherche de la perfection de la conduite. 

Par le travail, il est chargé de tendre vers ses objectifs d'amélioration personnelle. 

La pierre brute est introduite au premier degré de la franc-maçonnerie et est destinée à représenter nos imperfections. Dans le rituel, la pierre brute est perfectionnée et préparée pour être utilisée dans la construction du temple du maçon. Elle est dressée et lissée en enlevant les couches de pierre inutiles. 

Pour devenir un homme bon, la leçon est claire : nous devons nous défaire de nos habitudes et de nos traits de caractère qui nous empêchent de construire notre propre temple, de devenir un homme bon et juste. 

Notre pierre ne doit être jaugée que par rapport à elle-même et jamais par rapport à celle d'un autre franc-maçon, car comparer notre parcours à celui d'un autre ne fait que nourrir les traits égocentriques que nous devons nous efforcer de corriger.

À mesure que le franc-maçon lisse ses aspérités, à l'intérieur comme à l'extérieur, il devient un homme meilleur et par conséquent un meilleur franc-maçon.

Une fois qu'un homme a perfectionné sa pierre au mieux de ses capacités, en tant que Frères de toute l'humanité, il est de son devoir d'aider les autres à devenir de meilleurs hommes et de meilleurs Francs-Maçons. 

Pierre brute et pierre taillée

Le symbole fondamental de la pierre brute

Toutes les pierres brutes ont en elles le potentiel de devenir une pierre taillée

La pierre doit être constituée d'un matériau sain et présenter un minimum de défauts de caractère susceptibles d'affaiblir l'édifice.  Elle doit être capable d'être travaillée pour devenir une pierre taillée, une pierre polie. 

C'est pourquoi on pose aux candidats à l’initiation maçonnique de nombreuses questions sur leurs qualifications et leur caractère, sur les raisons pour lesquelles ils souhaitent devenir francs-maçons. 

Le profane qui sollicite l’initiation doit avoir le potentiel nécessaire pour servir et soutenir la Fraternité: cela commence par l’humilité et le souhait sincère de s’améliorer. Une pierre imparfaite peut être rendue parfaite, mais les défauts majeurs et contraires à l’esprit de la franc-maçonnerie sont difficiles à surmonter.

Une pierre fragile peut mettre l’édifice en péril.  Ceci est aussi vrai pour les hommes que pour les pierres…

La pierre comme partie de l’édifice

La franc-maçonnerie a une histoire glorieuse. Les pierres inadaptées peuvent susciter des sentiments négatifs et des reproches à l'égard de la Fraternité de la part des non francs-maçons du monde extérieur et n'ont donc pas leur place dans ses murs.

Ceci dit, n'oublions pas que les pierres taillées ne sont pas trouvées en l’état dans la carrière. Elles sont martelées, ciselées et polies pour atteindre cet état.

Croire en la perfectibilité de l’homme est également un des fondements de la fraternité maçonnique. Cela me permet de souligner la responsabilité personnelle des compagnons et maîtres maçons quant à leur devoir d’éducation de leurs frères apprentis. 

Comme le Bon Samaritain, c'est dans le don et l'assistance aux autres que vous trouverez les véritables joyaux de l'illumination.  Les vrais maîtres maçons ne se contentent pas d'illustrer et d’incarner les principes humanistes qu’ils ont intégrés, mais ils enseignent ce qu'ils ont appris. 

Chaque franc-maçon est chargé de tendre la main de l'amour fraternel et de l'affection pour aider les nouveaux francs-maçons à devenir des hommes meilleurs. 

La pierre brute ou l’allégorie du franc-maçon

L’allégorie de la pierre brute et de la pierre taillée s'applique à tous les hommes qui ont le désir sincère de passer de l'ignorance à la connaissance,...des ténèbres à la lumière...et de la mort à la vie. 

Un franc-maçon devient une pierre taillée en travaillant dur, en s'instruisant et en s'efforçant de mener une vie honnête. Bien sûr, être franc-maçon, c'est bien plus que d'être simplement travailleur. 

Un franc-maçon est un homme qui s'engage à s'améliorer lui-même et à améliorer sa communauté, un homme qui a juré d'aider et d'encadrer ses frères pour qu'ils fassent de même. Un franc-maçon est un homme qui s'efforce de faire partie de quelque chose de plus grand que lui, qui est rempli de compassion et qui aspire à créer un meilleur avenir pour les générations à venir.

Donc, ... c'est à vous de décider. Que déciderez-vous de construire avec vos outils de travail?

Bague Franc-Maçon Tailleur de Pierres

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés